En Inde aussi, le danger nucléaire fait trembler : Accusée, la centrale qu’Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques.

Publié: 26 septembre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

Le sort des centrales japonaises ravive les inquiétudes en Inde, dont le gouvernement mise résolument sur le nucléaire. Accusée, la centrale qu’Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques.

 

Trois séismes en dix ans

 

C’est davantage l’emplacement de cette centrale qui pose aujourd’hui problème. La zone est en effet classée 4 sur l’échelle indienne du risque sismique qui en compte 5. Selon un récent rapport de Greenpeace, trois séismes d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de Richter se sont produits dans la région entre 1990 et 2000.

 

L’un d’entre eux a fait près de 8000 morts. « Le Japon est beaucoup mieux préparé que l’Inde à faire face aux tremblements de terre, fait remarquer S.P. Udayakumar, président de l’Alliance nationale des mouvements anti-nucléaires (National Alliance of Anti-nuclear Movements, NAAM).

 

Mais la catastrophe de Fukushima prouve que même un pays qui a les moyens de se prémunir contre les catastrophes naturelles n’est jamais à l’abri d’une défaillance technologique. »

See on www.lexpress.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s