encore des discussions sur les conséquences des essais nucléaires

Publié: 26 septembre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

 

 

Jacky Bryant a, d’autre part, alerté ses interlocuteurs sur les risques d’effondrement de pans des pentes externes de Fangataufa et Moruroa, suite à l’apparition de brèches dans la barrière récifale, fragilisée par les expérimentations nucléaires réalisées sur ces atolls.

 

“Personne ne sait de quelle manière se répandrait la radioactivité. Le tsunami généré par un effondrement toucherait Tureia, l’île la plus proche, en cinq minutes. Aucune concertation n’a été faite entre le Pays et l’État sur les mesures à adopter pour protéger les populations concernées”, a déploré le ministre.

 

“Le dossier doit être géré par Matignon et non par l’armée, juge et partie. Le Pays et l’État doivent travailler ensemble, sereinement pour réagir de manière coordonnée si un tel événement devait se produire”, a-t-il insisté.

 

Jacky Bryant a aussi demandé la réalisation d’études sur le caractère transgénérationnel des maladies radio-induites.

 

Enfin, le ministre a fait un point sur la rétrocession au Pays des sites de Défense, bloquée par le gouvernement Fillon.

 

D’une manière générale, Jacky Bryant a fait part de sa volonté de restaurer le dialogue avec l’État pour répondre à ces problématiques de manière dépassionnée et efficace.

 

See on www.ladepeche.pf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s