Le lourd héritage du nucléaire Dans le Sahara algérien

Publié: 26 septembre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

L’explosion de la bombe atomique française du nom de Gerboise bleue, trois fois plus puissante que celle larguée par les Américains sur Hiroshima, a entraîné ce jour-là des pluies noires au Portugal… En tout, la France a procédé chez nous à 4 essais aériens et 13 autres souterrains dont le dernier en février 1966. D’autres expériences ont eu lieu clandestinement, au moins une quarantaine, sur le site de Hamoudia près de Reggane.

Aujourd’hui, ces lieux sont ouverts aux quatre vents, traversés par des nomades, et les équipements enfouis sous les lieux ont réapparu au gré de l’érosion. Ils constituent de nouvelles sources de radiation importantes. Dans le Sahara, votre lourd héritage du nucléaire est toujours d’actualité.

 

Au total, ce sont officiellement 17 expériences qui ont été effectuées par la France coloniale sur nos territoires du Sud, dont quatre explosions de bombes atomiques à la surface du sol à Reggane. La plus puissante était celle de 117/127 KT en février 1965.

Cinquante et un an après, explosions et essais nucléaires continuent à faire des victimes dans notre grand Sud algérien, parmi elles les populations juvéniles qui souffrent de deux problèmes : les conséquences de la radioactivité avec l’apparition de la leucémie depuis 1984 et dans votre indifférence totale, alors que votre responsabilité est pleinement engagée.

See on www.liberte-algerie.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s