Ligne à très haute tension : RTE condamnée en référé à arrêter des travaux

Publié: 26 septembre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

RTE, filiale d’EDF, a été condamnée jeudi en référé à Coutances (Manche) à cesser sur la parcelle d’un agriculteur, placé en garde à vue en juillet, les travaux de construction de la ligne à très haute tension (THT) liée au réacteur EPR en chantier à Flamanville (Manche).

 

 

« RTE a commis une voie de fait en n’ayant pas obtenu un arrêté préfectoral d’occupation temporaire de la propriété et en entrant sur la propriété sans avoir obtenu l’accord préalable des propriétaires et à défaut l’autorisation d’un juge », a dit à l’AFP Eric Minnegheer, juge des référés à Coutances.

 

—————————

 

Mon  Gaiga Kaunta  m’a soufflé ceci à propos de « l’article »

cherche pas, c’est made in AFP donc la fin du pseudo article te donne un peu la nausée

extrait
« Elle est vivement contestée car des soupçons pèsent sur les répercussions des THT sur la santé. »

ont oublié de mentionner que le nucléaire aussi…et surtout..
et qu’on n’a aucun « soupçons » là-dessus.

que la résistance citoyenne là-bas est aussi dirigée contre l’ EPR de Flamanville en construction auquel ces lignes sont destinées

 

 

See on www.latribune.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s