Sûreté nucléaire : et si les régulateurs s’accordaient ?

Publié: 26 septembre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

pendant la 3ème visite décennale du réacteur 1 de Gravelines, des petites fissures ont été détectées au niveau de la soudure d’une pénétration de fond de cuve (tubulure). C’est la première fois qu’un tel défaut est découvert en France

 

L’ASN a autorisé une réparation …On peut donc légitimement s’étonner de la position de l’ASN qui autorise une réparation alors même que les soudures sont des zones sensibles de la cuve et que, rappelons le à nouveau, en novembre 2010, la position de l’autorité de sûreté était qu’une réparation sur la cuve était “difficile”.

 

Le cas belge face à la situation en France : l’incohérence des régulateurs

 

Jusqu’à aujourd’hui les autorités belges suivaient les normes internationales qui imposent un contrôle régulier des zones les plus sensibles de la cuve mais pas de la cuve entière. Ainsi c’est la première fois que la Belgique effectuait un contrôle du corps de cuve sur le réacteur 3 de Doel.

La France quant à elle, effectue un contrôle de la cuve entière à l’occasion des visites décennales, depuis les années 2000. Elle est donc en avance sur ce point, utilisant même du matériel d’inspection capable de détecter une fissure de 5 mm.

Mais alors que le régulateur belge se montre ferme sur l’impossibilité de faire réparer la cuve du réacteur de Doel 3, l’ASN est clémente sur les fissures constatées sur le parc nucléaire français en estimant que ces “micro-fissures” ne sont pas nocives…

 

See on energie-climat.greenpeace.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s