Un expert met en garde contre la radioactivité des champignons – Compiègne – Noyon – Creil

Publié: 19 octobre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

Les cèpes et bolets des paniers de son père, Philippe Clowez les regarde avec amour, à Noyon. C’est bien plus qu’une passion pour le pharmacien de Pont-l’Évêque, mycologue de réputation internationale, qui répertorie des espèces et variétés de morilles depuis 1986.

Et pourtant. Ce savoir, le quinquagénaire a décidé de s’en servir pour mettre en garde les cueilleurs, en pleine saison : la sanité des champignons est d’après lui entachée par deux codes, CE 134 et CE137. Derrière ces abrévations se cachent autant de catégories de césium, les reliquats radioactifs restés notamment dans le sol picard depuis les essais nucléaires français à ciel ouvert de début des années 60, au Sahara, et l’accident de la centrale nucléaire ukrainienne de Tchernobyl, voici 26ans.

 

article complet ici

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Compiegne-Noyon-Creil/Un-expert-met-en-garde-contre-la-radioactivite-des-champignons

See on www.courrier-picard.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s