Areva: un acteur chinois au capital d’Imouraren SA

Publié: 25 octobre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

 

Selon La Tribune, Areva serait sur le point de resserrer les liens avec China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC). Le conseil de surveillance du groupe nucléaire intégré français envisagerait d’avaliser, cet après-midi, la cession à CGNPC de 13% du capital d’Imouraren SA, qui gère la mine d’uranium nigérienne du même nom, contre ‘plusieurs centaines de millions d’euros’.

 

Areva connaît bien l’électricien CGNPC, intégralement détenu par l’Etat chinois : en partenariat avec ce groupe et EDF, le français construit actuellement deux réacteurs de type EPR à Taishan, en Chine.

 

La Tribune estime que le montant de la cession pourrait atteindre 220 millions d’euros.

 

Actuellement, Areva détient 57% d’Imouraren SA, aux côté de l’Etat du Niger (33%) et d’investisseurs coréens (10%).

 

‘La cession de cette participation aidera Areva à financer les 1,2 milliard d’euros nécessaires à la mise en exploitation de cette mine très prometteuse. Avec une production prévue de 5.000 tonnes d’uranium par an, elle devrait être la 2e plus grande du monde’, écrit la Tribune.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

 

http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/areva-un-acteur-chinois-au-capital-d-imouraren-sa-297065

See on bourse.lefigaro.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s