Tchernobyl-sur-Seine: Nogent-sur-Seine Zone interdite

Publié: 11 novembre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

Suite à la parution du rapport de la Commission indépendante sur la catastrophe nucléaire de Fukushima, je vous propose un retour en arrière qe ce que pourrait être un accident nucléaire en France, publié au moment de la catastrophe de Tchernobyl .

Un accident majeur en France n’aurait pas forcément l’ampleur de celui de Tchernobyl. Sur la carte ci-dessous, deux exemple parmi d’autres. Les zones à évacuer dépendent en effet de la gravité de l’accident, bien sûr, mais également du sens et de la vitesse du vent, de la pluie, et de la hauteur à laquelle la radioactivité s’échappe. Deux éventualités ont été envisagées, un vent de sud ouest (1) ou un vent d’est (2), qui sont les deux directions les plus fréquentes. Cette carte permet de se faire une idée de l’ampleur d’un accident majeur  » bien maîtrisé  » tel que l’envisage actuellement EDF…

….D’après une étude du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) de 1979, en cas d’accident majeur, c’est toute la nappe phréatique ainsi que la Seine jusqu’au Havre qui seraient contaminées et la région parisienne serait privée d’eau pour longtemps. Rien dans le PPI ne prend en charge cet aspect des problèmes !!  (cliquez sur le Dossier pour accéder au rapport de l’époque ) 

See on www.dissident-media.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s