AIPRI: L’imposture des facteurs de dose. Le cas du plutonium 239

Publié: 5 décembre 2012 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

Ce facteur de dose interne dont se gargarise la mal nommée radioprotection (radioagression lui rendrait mieux justice) est lui aussi dépourvu de toute base scientifique objective. Il est fait pour maquiller numériquement des doses ponctuelles intenses en faibles doses aux yeux de tout ceux qui ne savent pas composer un facteur de dose par eux mêmes; c’est-à-dire pratiquement tous, « physiciens nucléaires » compris. Il est faux et mène une sourde guerre atomique sale contre l’humanité.

See on aipri.blogspot.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s