Espionnage des antinucléaires par EDF : pourquoi la Justice n’enquête qu’à moitié…

Publié: 5 février 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

– Seul l’espionnage de Greenpeace par EDF a fait l’objet d’une véritable enquête

– L’enquête sur l’espionnage de Stéphane Lhomme par EDF, pourtant fortement amorcée par le Canard enchaîné, Le Point et Médiapart, ne s’est pas enlisée par hasard : elle mèneprobablementà l’infiltration du Réseau Sortir du nucléaire…

Ce mercredi 6 février 2013, la cour d’appel de Versailles donnera son verdict dans l’affaire de l’espionnage de Greenpeace par la société EDF, laquelle devrait logiquement être à nouveau condamnée. 

Pourtant, seule la moitié de cette étrange affaire a fait l’objet d’une véritable enquête, et ce n’est certainement pas par hasard si l’affaire de l’espionnage de Stéphane Lhomme (à l’époque porte-parole du Réseau Sortir du nucléaire) par EDF reste encore à ce jour « enlisée ».

See on blogs.mediapart.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s