FUKUSHIMA : COMMUNIQUE DE PRESSE STOP BUGEY

Publié: 11 mars 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itle côté obscur du nucléaire français

 

11 mars 2011 / 11 mars 2013 :

2 ans déjà …

et la catastrophe de Fukushima continue…dans une quasi indifférence générale.

 

Pour apporter son soutien au peuple japonais meurtri par cette catastrophe nucléaire,

SDN Bugey organisait ce samedi 9 mars une nouvelle action au rond point d’ambérieu en bugey.

 

Parce que voir ces enfants équipés de dosimètres, dont certains sont déjà touchés dans leur chair

(apparition de nodules à la gorge), parce que tout simplement, ces enfants pourraient être les nôtres,

SDN Bugey réaffirme sa volonté de sortir du nucléaire.

 

2 ans de souffrances pour ce peuple devraient montrer à tout  à chacun qu’il est urgent d’envisager une sortie programmée de cette énergie dangereuse et très coûteuse (en ne se limitant pas seulement à la fermeture de la centrale de Fessenheim).

 

Bugey est également une très vieille centrale, qui montre beaucoup de signes de défaillances (par ex cette fuite conséquente  de tritium) ; il est indispensable de reconsidérer la fin programmée de son activité.

 

On vient par ailleurs d’apprendre que la centrale de Saint-Alban  (située au sud de Vienne) a connu des incidents majeurs tout récemment , des dysfonctionnement importants qui auraient dû amener l’ASN           (autorité de sûreté nucléaire) à stopper l’activité de cette centrale.

 

Devrons-nous , nous aussi, connaître une véritable catastrophe pour enfin réagir ou ne pouvons-nous pas prendre en compte tous ces signaux très  forts pour enfin prendre la décision qui s’impose raisonnablement ?

 

Cette action locale du samedi 9 mars s’inscrivait dans le cadre d’une action d’envergure avec une grande chaîne humaine parisienne, rassemblant 20 000 personnes, chaîne qui a relié les différents lieux de pouvoir liés au nucléaire.

 

Les militants de SDN bugey restent très mobilisés et envisagent d’autres actions , notamment pour alerter la population sur la construction de la future poubelle nucléaire, nommée ICEDA (installation de conditionnement de déchets activés), installation qui devrait accueillir à terme les éléments de 9 réacteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s