Cattenom : des rejets davantage chlorés

Publié: 9 juin 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itLe Côté Obscur du Nucléaire Français

C’est donc Florien Kraft, directeur de l’ASN, qui donne les détails techniques. « Cattenom veut changer de process et remplacer les milliers de tubes de ses condenseurs ». Actuellement en laiton, ces tubes ont une fâcheuse tendance à se corroder rapidement, ce qui encrasse et colmate les générateurs vapeur des réacteurs. « Le titane viendrait remplacer le laiton. » Plus solide, moins corrosif, il a pour avantage de diviser par cinq les rejets de cuivre et zinc, « un taux non négligeable, puisque la grosse partie du zinc et du cuivre retrouvée dans la Moselle provient de Cattenom ».

Il y a tout de même un revers de la médaille… Le titane ne permet pas de combattre naturellement lésionnelles ou amibes. « Il faudra donc mettre en place des traitements biocides de façon ponctuelle, ce qui entraînera des chlorations massives. » Pour l’heure, on ne sait pas encore l’importance exacte de cette chloration. « Tout dépend des traitements, de leur fréquence, de l’apport nécessaire qui dépend de la température des tuyauteries, du nombre de coudes… Il y a de telles différences entre sites. »

L’ASN a donné un avis favorable. Les études, version haute ou basse, indiquent l’absence d’impact accru sur l’environnement.

 

 

 

Résistances & Alternatives ‘s insight:

sic…..

 

See on www.republicain-lorrain.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s