Henri Proglio, le Pôle emploi des fils à papa

Publié: 11 juillet 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itLe Côté Obscur du Nucléaire Français

Le patron d’EDF, qui vient de confirmer son ambition de rester « l’un des grands recruteurs français », a déjà révélé un grand talent en matière d’embauches dans le cénacle politique. Revue en détail de ses utiles recrues…

 

http://www.marianne.net/Henri-Proglio-le-Pole-emploi-des-fils-a-papa_a227499.html

 

 

Henri Proglio, des réseaux personnels

(source http://greenpeace.fr/qui/pages/savoirplus-industriels.html#4 )

 

Henri Proglio est un homme puissant. Un « empereur des réseaux » comme on l’apprend dans l’ouvrage de Pascale Tournier et Thierry Gadault « Henri Proglio, une réussite bien française. Enquête sur le président d’EDF et ses réseaux, les plus puissants de la République ». La force d’Henri Proglio, c’est son carnet d’adresse, un réseau d’industriels, de politiques, tissés au fil des années.

Des réseaux qui servent. Le patron d’EDF est réputé pour son « entregent » : ainsi, P. Tournier et Th. Gadault détaillent comment Henri Proglio remplit autant son carnet de commandes qu’il parfait sa connaissance du monde du pouvoir. Quand il ne partage pas ses déjeuners ou dîners avec des élus autour de bonnes tables, il arpente sans relâche les antichambres des mairies, des conseils généraux, les couloirs de l’Assemblée nationale ou des ministères.

Et il sait multiplier les attentions. Ainsi, comme on le lisait dans une enquête publiée par Marianne en mars 2013, Henri Proglio multiplie les coups de pouce et les embauches de « relations » : Antoine Cahuzac, frère de Jérôme, débauché en, janvier 2012 du directoire de HSBC pour se voir confier la direction général d’EDF-EN. Julien Bartolone, en poste à Véolia Australie. Veolia dont Henri Proglio était PdG et membre du C.A. jusqu’en 2012. Mais aussi Jean-Louis Borloo, pressenti en 2012 pour diriger Veolia, et Pauline Borloo, fille de Jean Louis, embauchée en 2006 par Veolia Water Asie Pacifique. Marianne, dans son enquête, cite bien d’autres noms…

Des réseaux qui le servent. Au début du quinquennat de François Hollande, alors qu’Henri Proglio était sur la sellette, quelques entretiens avec André Martinez, ex-HEC comme Proglio et conseiller spécial de Pierre Moscovici actuel ministre de l’Économie et des Finances, ont semble-t-il suffit pour le rétablir.

 

See on www.marianne.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s