APARTE : Le vice-ministre de l’industrie Japonais s’exprime : « La situation à Fukushima est déplorable »

Publié: 26 juillet 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itLe Côté Obscur du Nucléaire Français

Le vice-ministre de l’industrie Japonais s’exprime : « La situation [à Fukushima-Daiichi] est déplorable »

en réponse à ces propos, l’excellent article de gen4

Morceaux choisis:

« Certes, Tepco n’est clairement pas à la hauteur de la tâche mais cette dernière nous a toujours semblé ingérable dès les premiers jours du développement de la catastrophe ; la situation nous est apparue comme critique et elle a automatiquement empiré pour devenir quasiment désespérée et irréversible, après 28 mois d’actions cosmétiques, de demi-mesures, d’atermoiements synchronisés de Tepco mais également de l’agence de régulation Japonaise, du gouvernement national et surtout d’une campagne de couverture et de minimisation organisée et entretenue au sein même de la mafia atomique mondiale. »

…/…

« La marge d’action des autorités Japonaises est plus que réduite : elle pourrait démettre dans la foulée la totalité de l’équipe dirigeante de Tepco qui a démontré – bien plus que son inaptitude – sa mauvaise volonté à rechercher les causes et les développements profonds de la catastrophe et placer les meilleurs spécialistes internationaux dans un comité de gestion internationale de la crise nucléaire ;

sur le plan technologique tout reste à faire, chaque jour qui passe dissémine un peu plus les poisons vomis par les 300 tonnes de combustible nucléaire fondus. Il est probable que les Japonais se contenteront d’attendre que les effets secondaires de cette catastrophe au ralenti commencent à faire surface – comme ils le font actuellement – pour les identifier et les traiter au coup par coup.

Y aura-t-il des conséquences internationales ? C’est pratiquement obligatoire dans la mesure ou les radionucléides se sont désormais très largement disséminés dans l’océan et dans l’atmosphère, ne perdant en rien leur pouvoir de nuisance mais s' »étalant » juste un peu plus au niveau du globe terrestre .

Autrement dit, entre la bombe immédiate dispersante et la bombe à retardement locale, les Japonais semblent avoir choisi leur poison ; si l’on on ne peut plus faire grand chose pour contrer cette catastrophe, cette dernière appartenant déjà hélas non au passé mais au passif de l’humanité, on peut par contre se préoccuper d’éviter la suivante en stoppant instantanément tous les engins fabriquant chaque seconde des matières nucléaires mortelles et en se donnant – enfin – les moyens de gérer autant que faire se peut les immenses quantités de poisons radioactifs déjà constitués à ce jour. »

l’article en entier ici –>

http://gen4.fr/post/2013/07/Le-vice-Ministre-de-l-industrie-Japonais-assomme-Tepco-:-La-situation-%5Bà-Fukushima-Daiichi%5D-est-déplorable

See on gen4.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s