EDF amorce son désengagement du nucléaire aux Etats-Unis

Publié: 30 juillet 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itLe Côté Obscur du Nucléaire Français

Une page se tourne pour EDF aux Etats-Unis. L’électricien a conclu un accord avec le numéro un du nucléaire américain, Exelon, qui lui permettra à terme de sortir de leur filiale commune CENG. Détenue à 49,99 % par EDF et à 50,01 % par Exelon, cette coentreprise exploite 5 réacteurs sur la côte Est des Etats-Unis. L’accord, qui sera annoncé aujourd’hui, comporte plusieurs volets.

 

 

D’abord, EDF va déléguer la gestion de ces réacteurs à Exelon : alors qu’ils ne peuvent aujourd’hui être exploités que par CENG, Exelon pourra dorénavant les intégrer au parc de 17 réacteurs qu’il détient directement. Ce qui lui permettra de dégager d’importantes synergies, pour un montant actualisé estimé à 800 millions de dollars. La moitié en reviendra à EDF, qui en espère un impact positif sur son bénéfice en 2015. Le français conservera ses droits de gouvernance dans CENG, mais sera dégagé du risque d’exploitation nucléaire

 

Résistances & Alternatives ‘s insight:

hum….suis d’avis qu’ils ont besoin d’argent chez EDF…..

See on www.lesechos.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s