Sûreté nucléaire : le coup de pioche budgétaire

Publié: 4 septembre 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itEnergie : Résistances et Alternatives écologiques

Couper dans les crédits de la sûreté nucléaire : c’est l’une des raisons qui ont poussé l’ancienne ministre de l’Environnement et de l’Energie, Delphine Batho, à quitter le gouvernement. Jacques Repussard, directeur de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), qui constitue avec l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l’un des deux piliers de la sûreté nucléaire, le confirme au « Nouvel Observateur » : « Oui, c’est bien ce qui résulte de la lettre plafond. Et j’observe que l’IRSN est sans doute l’une des plus importantes victimes de la réduction des crédits publics du projet de loi de Finances 2014 avec une économie demandée de 20 millions d’euros, soit 10% de nos subventions publiques ».

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20130904.OBS5421/surete-nucleaire-le-coup-de-pioche-budgetaire.html

See on tempsreel.nouvelobs.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s